Windows 10 LogoJe n’utilise plus Windows depuis une vingtaine d’années. En 2001, j’ai migré vers Slackware Linux 7.1 juste avant la sortie de Windows XP. Je suis passé par toute une série de distributions Linux depuis le temps, et même si les produits Microsoft ne me servent plus à grand-chose dans mon travail au quotidien, il peut m’arriver de temps en temps d’avoir besoin d’une installation Windows locale pour tester une configuration (un serveur Samba par exemple). J’ai donc décidé de rassembler mes notes pour vous montrer tout ce qu’il faut savoir pour transformer un PC sans système d’exploitation en une installation Windows raisonnablement fonctionnelle.

Télécharger Windows 10

Windows 10 peut être téléchargé gratuitement sur le site de Microsoft.

  • Ouvrez la page de téléchargement officielle.
  • Sélectionnez Windows 10 et cliquez sur Confirm.
  • Sélectionnez French et cliquez sur Confirm.
  • Cliquez sur 64-bit Download.
  • Téléchargez le fichier Win10_21H1_French_x64.iso (5.5 Go).

Téléchargement Windows 10

Confectionner le support d’installation

Si vous disposez d’un lecteur optique, vous pouvez très bien graver le fichier Win10_21H1_French_x64.iso sur un DVD+R double couche avec K3B. En revanche, le fichier ISO n’est pas hybride, c’est-à-dire que vous ne pouvez pas simplement l’écrire sur une clé USB avec la commande dd.

J’ai testé toute une série de solutions, et j’en retiens deux.

  • Confectionnez la clé USB avec l’application Rufus si vous disposez déjà d’une machine sous Windows.
  • Utilisez l’outil Ventoy sous Linux si – comme moi – vous n’avez pas de système Windows existant sous la main.

Insérez une clé USB de 8 Go ou plus et identifiez-la.

# lsblk

Le cas échéant, faites un brin de ménage sur la clé.

# sgdisk --zap-all /dev/sdX
# wipefs --all /dev/sdX

Installez Ventoy sur la clé.

# tar -xzf ventoy-1.0.52-linux.tar.gz 
# cd ventoy-1.0.52/
# ./Ventoy2Disk.sh -i /dev/sdX -L WINDOWS10
Create partitions on /dev/sdX by parted in MBR style ...
Done
mkfs on disk partitions ...
create efi fat fs /dev/sdX2 ...
mkfs.fat 4.1 (2017-01-24)
success
mkexfatfs 1.3.0
Creating... done.
Flushing... done.
File system created successfully.
writing data to disk ...
sync data ...
esp partition processing ...
Install Ventoy to /dev/sdX successfully finished.

Montez la clé et copiez le fichier Win10_21H1_French_x64.iso dessus. C’est tout. À partir de là, vous disposez d’une clé USB Windows 10 amorçable.

InfoCe support d’installation fonctionne parfaitement sur des machines équipées d’un BIOS traditionnel et sur des machines dotées d’un UEFI. En revanche, le support de Secure Boot est encore au stade expérimental d’après la FAQ sur le site de Ventoy.

Installation Windows 10

Installer Windows 10

L’installation de Windows 10 est une procédure relativement triviale. Je vous fais donc grâce de tout un tsunami de captures d’écran pas très parlantes. Au lieu de cela, voici une synthèse de mes choix pour chacune des étapes.

ImportantSi vous écrasez une installation Linux existante, prenez soin de réinitialiser vos disques au préalable. Le programme d’installation de Windows est incapable de supprimer et/ou de gérer des partitions de type Linux.

  • Je choisis ma disposition de clavier pour l’installateur.
  • Activer Windows : Je n’ai pas de clé de produit (Product Key).
  • Système d’exploitation à installer : Windows 10 Professionnel.
  • J’accepte les termes du contrat de licence.
  • Type d’installation : Installer uniquement Windows.
  • Je supprime les partitions existantes.
  • Je clique sur Nouveau pour créer une partition NTFS.
  • Je sélectionne la partition et je clique sur Formater.
  • Le programme d’installation copie les fichiers sur le disque dur.
  • J’enlève la clé USB lors du redémarrage initial.
  • Je sélectionne la région : France.
  • Je définis la disposition de clavier pour Windows.
  • Je clique sur Ignorer pour l’ajout d’une deuxième disposition de clavier.
  • Je clique sur Configurer pour une utilisation personnelle.
  • Ajoutez votre compte : Compte hors connexion.
  • Même si Microsoft fait tout pour m’en dissuader, je clique sur Expérience limitée.
  • Qui sera amené à utiliser ce PC ? Microlinux.
  • Je crée et je confirme mon mot de passe utilisateur.
  • Je choisis trois questions de sécurité pour le compte, avec des réponses aléatoires.
  • Autoriser Microsoft et les applications à utiliser votre emplacement : Non.
  • Localiser mon appareil : Non.
  • Données de diagnostic : Envoyer les données de diagnostic obligatoires.
  • Améliorer l’écriture manuscrite et la saisie : Non.
  • Obtenir des expériences personnalisées avec des données de diagnostic : Non.
  • Autoriser les applications à utiliser l’identifiant de publicité : Non.
  • Laisser Cortana vous aider à accomplir vos tâches : Pas maintenant.

Quand on a l’habitude des programmes d’installation de Linux, celui de Windows fait vaguement penser à un commercial endimanché qui vous tient la jambe pour vous vendre un maximum de trucs en faisant fi de vos refus de plus en plus exaspérés.

Windows 10 Installation

Au terme de l’installation, le bureau de Windows 10 s’affiche dans sa configuration par défaut.

Windows 10

Notre prochain article s’intéressera à la configuration post-installation de notre système dans le but de le rendre plus discret et plus réactif et – éventuellement – plus fonctionnel.


La rédaction de cette documentation demande du temps et des quantités significatives de café espresso. Vous appréciez ce blog ? Offrez un café au rédacteur en cliquant sur la tasse.

 


3 commentaires

tisaac · 6 octobre 2021 à 12 h 54 min

J’ai été étonné de lire que Windows 10 peut être téléchargé gratuitement sur le site de Microsoft.

Et obtiens un truc vraiment fonctionnel même sans activer Windows à l’aide d’une clé de produit ?

J’imagine que oui avec quelques limites, c’est çà ?

    kikinovak · 6 octobre 2021 à 17 h 57 min

    Normalement, ce n’est pas le genre d’infos qui se publie sur un blog professionnel. Mais vu que ces vingt dernières années, j’ai dû acquérir de gré ou de force quelques douzaines de licences Windows alors que je n’en avais pas le moindre besoin, voici ce qu’il faut faire.

    Désactiver la protection en temps réel :

    Paramètres > Mise à jour et sécurité > Sécurité Windows > Protection contre les virus et menaces > Paramètres de protection contre les virus et menaces > Gérer les paramètres > Protection en temps réel > Désactivé.

    Télécharger les outils KMS :

    • Ouvrir un site de téléchargement comme https://thepiratebay10.org.
    • Chercher Ratiborus KMS Tools.
    • Télécharger Ratiborus KMS Tools v01.06.2021 (59 Mo).

    Lancer les outils KMS :

    • Clic droit sur Add_Defender_Exclusion.bat > Exécuter en tant qu’administrateur
    • Lancer KMS Tools.exe
    • Cliquer sur AAct Portable.
    • Cliquer sur Windows Activation.
    • Vérifier en cliquant sur Windows Information.

    Réactiver la protection en temps réel :

    Paramètres > Mise à jour et sécurité > Sécurité Windows > Protection contre les virus et menaces > Paramètres de protection contre les virus et menaces > Gérer les paramètres > Protection en temps réel > Activé.

    Un gentil bonjour de la garrigue gardoise. Et ça reste entre nous, hein ? ;o)

      tisaac · 11 octobre 2021 à 21 h 17 min

      Ah, je me disais bien que cela me semblait loin des pratiques de Microsoft.

      Merci pour les infos, je les garderai comme un secret (c’est-à-dire quelque chose que l’on ne dit qu’à une personne à la fois ;-))

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *