Installer Ubuntu Linux 16.04 sur un MacBook Pro

Linux MacBook ProCet article décrit l’installation d’Ubuntu Linux 16.04 LTS sur un ordinateur portable MacBook Pro datant de 2009, en remplacement de Mac OS X 10.5.7. J’aurais voulu garder un système Mac OS X, étant donné qu’il est taillé sur mesure pour ce genre de matériel. Hélas, ce MacBook Pro est un bel exemple de ce que Richard Stallman appelle “the jail made cool“. Heureusement pour nous, Linux permet de s’affranchir de tous ces verrous endémiques du logiciel propriétaire.

Ubuntu 16.04

Mac OS X et l’obsolescence programmée

Mac OS XHier après-midi, une cliente m’a apporté son MacBook Pro pour que je lui fasse un débogage de l’application Mail, qui n’arrivait plus à se connecter à son compte Gmail. J’ai fait une petite recherche, et je me suis vite aperçu que l’application était trop ancienne et que les protocoles sécurisés requis par Google Mail n’étaient plus supportés. J’ai voulu installer une mise à jour, mais le système m’a informé que le système OS X installé était trop ancien.

Dans un premier temps j’ai essayé de remplacer Mail par Mozilla Thunderbird, et là aussi, j’ai été gratifié du même message d’erreur qui m’informait que ma version d’OS X était obsolète. D’après le numéro de série, la dernière version supportée est OS X El Capitan. J’ai essayé de télécharger cette version, mais l’Apple Store m’a informé que ma version d’OS X était trop ancienne pour utiliser l’Apple Store. Autrement dit, pour avoir une version plus récente du système, il faut avoir une version plus récente du système. Bon bon bon.

J’ai donc récupéré Mac OS X El Capitan sur un site de téléchargement alternatif, et j’ai sauté à travers quelques cerceaux en feu pour confectionner un DVD d’installation bootable sur ma station de travail Linux. J’ai compilé depuis les sources l’utilitaire dmg2img pour gérer les formats d’images bizarres de chez Apple. J’ai installé le module de kernel hfsplus pour pouvoir gérer les systèmes de fichiers bizarres de chez Apple. J’ai déboursé vingt-cinq euros pour acheter un pack de DVD double couche, vu que les ingénieurs de chez Apple ne sont pas capables de produire des fichiers ISO d’une taille potable.Tout cela pour finalement booter sur le DVD et être informé que l’architecture n’était pas prise en compte, contrairement à ce que prétend la documentation officielle. Retour à la case départ.

Avant d’informer ma cliente que même si son ordinateur tournait parfaitement d’un strict point de vue matériel, mais qu’elle n’avait d’autre choix que de le jeter à la poubelle, j’ai quand-même voulu tenter d’installer un système Linux moderne sur ce matériel. J’ai sorti pas moins d’une demi-douzaine de DVD d’installation, j’ai fait des tests, j’ai pris des notes, et j’en viens à la conclusion que sur un MacBook Pro datant de 2009, Ubuntu 16.04 LTS est sans doute le meilleur choix.

Démarrage et installation

J’effectue l’installation à partir d’un DVD Ubuntu 16.04.3 64-bits. Il faut insérer le CD machine allumée, éteindre, appuyer sur la touche C et allumer en même temps, ce qui fait démarrer sur le DVD.

Rien de particulier à signaler pour l’installation. Je m’attendais à devoir sauter à travers des cerceaux en feu pour la gestion de l’EFI, mais apparemment, un partitionnement GPT et GRUB2 font l’affaire, et ça s’installe facilement.

Redémarrage initial

Après le premier redémarrage, c’est le gestionnaire de fenêtres Unity qui s’affiche dans sa configuration par défaut.

Ubuntu 16.04

Après avoir arrangé l’aspect du Terminal, j’active le compte root.

$ sudo passwd root

J’effectue la mise à jour initiale du système.

# apt-get update && apt-get upgrade

Curieusement, SSH n’est pas installé par défaut.

# apt-get install openssh-server

Matériel et pilotes

La carte réseau filaire Nvidia MCP79 est gérée correctement, rien à redire là-dessus.

La carte wifi Broadcom BCM4322 fonctionne correctement avec le driver propriétaire broadcom-sta.

Dans la configuration par défaut, la carte vidéo NVidia GeForce 9400 est gérée par le driver libre nouveau. Le pilote propriétaire nvidia est plus performant pour ce genre de carte, et je l’installe par le biais de l’application Pilotes additionnels.

Bloquer les pubs

Installer un bloqueur de pubs pour Mozilla-Firefox.

# apt-get install xul-ext-ublock-origin

Supprimer les résultats de recherche Amazon pour Unity.

# apt-get remove unity-webapps-common

Polices Microsoft XP & Vista

Installer un jeu de polices Microsoft.

# apt-get install ttf-mscorefonts-installer

L’installateur affiche quelques avertissements sans conséquence, visiblement parce que la commande n’a pas été invoquée via sudo. Ne pas oublier d’accepter la licence pour les polices téléchargées.

Ubuntu ne fournit aucun paquet pour installer les polices Vista comme Calibri ou Cambria, nécessaires pour afficher correctement les documents confectionnés avec les versions récentes de Microsoft Office. En revanche, on trouve une série de scripts en ligne pour extraire ces polices depuis PowerPoint Viewer.

Voici un script qui fonctionne parfaitement :

Récupérer le script, installer la dépendance fontforge et rendre le script exécutable avant de le lancer.

# apt-get install fontforge
# chmod +x ttf-vista-fonts-installer.sh
# ./ttf-vista-fonts-installer.sh

Les

Installer les applications manquantes

Installer Pidgin

# apt-get install pidgin pidgin-plugin-pack

Installer Filezilla :

# apt-get install filezilla

Installer GIMP :

# apt-get install gimp gimp-data-extras gimp-help-fr gimp-lensfun \
  gimp-ufraw pandora

Installer LibreCAD :

# apt-get install librecad

Installer Scribus :

# apt-get install scribus scribus-doc

Installer Inkscape :

# apt-get install inkscape

Installer Brasero.

# apt-get install brasero

Installer VLC et une poignée de plug-ins multimédia.

# apt-get install vlc ubuntu-restricted-extras

Remplacer Shotwell par Gthumb.

# apt-get autoremove shotwell
# apt-get install gthumb

 

Ce contenu a été publié dans Documentation Microlinux, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Installer Ubuntu Linux 16.04 sur un MacBook Pro

  1. Eric dit :

    Bonjour

    Tient donc étrange d’avoir choisi Unity , mais pas Xubuntu . Sur tout qu’Unity ne va plus être soutenus par Canonical .

  2. kikinovak dit :

    Unity est officiellement supporté par Canonical jusqu’en 2021. J’explique le concept du LTS dans mon livre sur Linux. C’est à partir de la page 25.

    https://www.microlinux.fr/wp-content/uploads/2017/04/debuter-avec-linux-chap01.pdf

  3. Eric dit :

    OUI certes mais vu la lourdeur d´Unity , et que Xubuntu a aussi une version LTS . Personnellement j’aurais choisi Debian avec XFCE , merci pour le lien .

    Amicalement
    Eric

  4. kikinovak dit :

    Pour vous faire une idée à quoi ça ressemblait.

    http://archive.microlinux.eu/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *