Goodbye Slackware, hello CentOS

Logo CentOSMicrolinux is currently moving its desktop and server systems from Slackware to CentOS, for a variety of reasons. While I won’t engage in futile arguments over the respective merits of these two Linux distributions, let me offer a few words of explanation at least. Slackware and CentOS are two very different beasts, and I have a soft spot for both of them. It’s just that in the current state of things, the latter is much more adapted to my company’s needs. And yes, I still have to update the information on that website.

I’m regularly offering training courses for Linux admins, which up to this point have been based on Slackware Linux. The first part of these courses has been published in book form, and students generally enjoyed the course. But in the long run, I’ve decided to base my future Linux training on RHEL/CentOS, since this is what the majority of companies are using on their servers, in France at least. And I don’t want to paint myself into a corner.

Last but not least, while Slackware is a fine and reliable system, there’s too much stuff missing, at least for my needs. On the latest count, the MLED/MLES repositories contained more than 1.500 (!) extra packages for 32-bit and 64-bit servers and desktops based on Slackware 14.0, 14.1 and 14.2. These last months, I spent a significant amount of my time compiling and updating stuff. And since my company is a one-man-company, I can’t afford to do that in the long run.

If you want a rock-solid, reliable and functional Linux desktop with bells and whistles that JustWorks(tm), you can give my CentOS-based custom KDE desktop a spin.This is what I currently use on my workstation and on my laptop, and this is also what I install on my client’s desktop PCs. On older hardware, you can use the previous GNOME-based version.

Die-hard Slackware users can still use packages present on the slackware.uk mirror, though be advised that these are unmaintained. Of course, I’d be glad if someone forked my work and continued to maintain it. Everything’s still in place in the Github repository.

Cheers from the sunny South of France,

Niki Kovacs (a.k.a. Kiki Novak)

Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à Goodbye Slackware, hello CentOS

  1. tim dit :

    Désolé d’entendre que vous avez dû quitter l’utilisation de slackware pour des raisons professionnelles. Merci pour tous les trucs de slackware et comment vous avez fait au fil des ans. Je vous souhaite le meilleur. thanks

  2. Jim Howard dit :

    Désolé d’apprendre que MLED ne sera plus disponible mais je comprends bien. J’aimerais avoir le temps et les compétences nécessaires pour poursuivre le projet.

  3. Philip Lacroix dit :

    Je n’ai jamais utilisé MLED, en étant à mon aise avec la distribution Slackware officielle, mais j’ai quand-même suivi votre travail grâce à vos commentaires dans le forum. Votre effort sur MLED, y-comprise la documentation très didactique, ainsi que votre ténacité en essayant de rester fidèle à Slackware, méritent du respect, beaucoup de respect; mais je comprends aussi très bien que les exigences de vos clients vous aient enfin poussé, pragmatiquement, vers CentOS. Bonne chance et bon travail! PL

  4. Bruno Forestier dit :

    Avant de mettre mon vieux PC de 2008 à la poubelle (snif !), je me suis dit pourquoi ne pas tester un Linux. Et puis j’en avais assez des ralentissements de Windows et des attaques virales. J’ai donc installé Mint il y a 3 ans. J’ai été conquis ! Dernièrement j’ai installé Toutou Linux sur un Pentium 3 à 800 mhz avec 190 Mo de RAM pour voir. Bluffant !!! Comme je ne comprends pas encore tout ce qu’il y a sous le capot d’un Linux, j’ai acheté votre livre “Débuter avec Linux”. Merci de votre vulgarisation, de votre pédagogie et de votre humour. J’adore ! Et par la même occasion je découvre Slackware…
    A l’heure de la fracture numérique, de la transition énergétique, de la chasse aux déchets, … , grâce à Linux je me dis qu’il y a quelque chose à imaginer pour remettre en service des PC devenus obsolètes à cause du gargantuesque Windows. “Les ordi du coeur” avec un pingouin à l’intérieur… Utopie ? Ce n’est pas une proposition, juste une idée qui me traverse l’esprit…
    Merci à vous et bonne continuation

  5. Beb's dit :

    Bonjour Monsieur Kiki !

    Je vous écris ce petit message depuis un vieux laptop que je viens tout juste de rescussiter suite à l’achat de vôtre excellent livre “Linux aux petits oignons” ! Et je tenais à vous dire un grand merci.

    J’ai rarement (jamais?) lu des livres pour l’informatique aussi accessibles ,clairs, pratiques, didactiques et pédagogiques, et encore moins avec autant d’humour.

    Par ailleurs, j’ai essayé d’installer un CentOS7 sur mon laptop plus récent (et au matériel un poil exotique), mais au tout début de l’installation (pendant que les fichiers chargent) je me paye un “kernel panix + fatal error”. Dommage, ça me tentait bien aussi CentOS !

    Merci encore, et bonne continuation !

    PS: Peut-être une prochaîne édition avec Debian ? 😉

    • kikinovak dit :

      Bonjour et merci pour les fleurs. CentOS n’est pas très adapté pour les portables récents. Dans ce cas, j’aime bien utiliser la distribution KDE neon. J’ai quelques articles sur cette distribution dans la catégorie “Misc”. Pour ma part, je n’utilise pas trop Debian, je trouve que la durée de support est trop courte pour une utilisation en production. Les deux prochains ouvrages en préparation seront dédiés à l’administration des serveurs sous Linux et seront basés sur CentOS 7. Un gentil bonjour de la garrigue gardoise.

  6. Titi Alex dit :

    Bonjour! 🙂
    Je me permets de poster après m’être procuré votre livre “Débutez avec Linux”, je dirais même GNU/Linux après avoir lu les premières pages ( sisi j’y tiens maintenant) :))
    Pour ma part je vais découvrir malgré tout slackware afin de progresser et réanimer un vieux compaq presario, j’ai une petite question concernant les isos CD. Vous précisez de télécharger les 3 premières images, lesquelles pèsent chacune 700Mo. Comment dois-je graver ça svp? Avec 3 Cds?? Ou y a t-il une méthode pour compresser? En vous remerciant par avance!
    Je précise que j’ai installé Centos 7 sur mon ordi principal qui tourne nickel grâce à votre blog, c’était super important pour moi qui souhaite dans un avenir très proche bosser sur Da vinci Resolve pour le montage merci 😉

  7. virginie dit :

    Bonjour,
    J’espère laisser mon message au bon endroit.
    J’ai acheté votre livre que je trouve super. Les autres ont raison : le seul livre aussi accessible en informatique que j’ai pu voir!! Merci pour votre pédagogie.

    Mais petit souci, cela fait plusieurs heures que je patauge, juste pour trouver un lien de telechargement pour slackware. Il y a ceux qui ne se téléchargent pas complètement et ceux qui une fois ouvert dans unetbootin affichent toujours “installation complète en cours” au bout d’une heure….
    Bref, je n’arrive pas à aller plus loin et je n’ai pas envie de laisser tomber. est-ce que vous pourriez venir à mon aide?
    Merci à vous
    Virginie

    • kikinovak dit :

      Bonsoir. Merci pour les fleurs. Notez que ce blog a déménage (cf. page d’accueil). Et pour Slackware c’est ici.

      https://mirrors.slackware.com/slackware/

      • Virginie Bouvarel dit :

        Merci de votre réponse. Malheureusement elle ne m’aide pas. En fait j’ai bien noté l’adresse du site, les miroirs et tout et tout….mais l’installation sur la clé USB avec unetbootin prend des heures. J’ai d’abord cru que les liens n’étaient pas bons. J’ai recommencé plusieurs fois, puis finalement laissé toute la nuit!
        Ça avait marché, mais j’ai dû recommencer car il fallait la version 32 bits! Et la ça fait plus d’une journée que l’installation complète est “en cours” sur unetbootin ….
        Sur d’autres sites ils parlent de 10 a 20 minutes! C’est absurde,cela fait trois jours que je suis bloquée. Je ne veux pas laisser tomber car sinon j’ai acheté votre livre pour rien. Il serait peut-être plus simple de télécharger Ubuntu ailleurs, mais j’aime votre logique qui permet de savoir ce qu’on installe et comment ça fonctionne. Bref, si vous avez un conseil, je suis preneuse. Sinon merci de votre lecture.
        Virginie

Répondre à Titi Alex Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.