NFS et réseau sans fil sous CentOS 7

Wifi NFSLe réseau informatique de notre lycée privé local tourne entièrement sous CentOS. Les données des utilisateurs sont stockées sur le serveur, l’authentification est centralisée, et le partage des données vers les postes clients se fait par NFS.

Hier le directeur de l’école m’a demandé d’ajouter un poste client dans la nouvelle salle des profs au premier étage. Aucun switch à proximité, et il aurait fallu tirer une bonne vingtaine de cable réseau et traverser un mur épais. Or, cette salle capte très bien le signal wifi venant du point d’accès de la bibliothèque. J’ai donc tenté l’expérience, et j’ai installé une carte wifi PCI dans cette machine.

NetworkManager est une couche d’abstraction à la sauce Red Hat, et en temps normal, il ne sert à rien sur un poste fixe. En ce qui me concerne, je l’utilise avant tout sur les ordinateurs portables pour la gestion du réseau sans fil. En contrepartie, depuis la sortie de CentOS 7.5, NetworkManager est plus ou moins intimement lié à GNOME, et plus exactement à GDM. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais en gros, il vaut mieux ne pas désactiver NetworkManager sous GNOME, sous peine de se retrouver avec toute une série d’erreurs au démarrage du poste.

La connexion au point d’accès wifi de la bibliothèque fonctionne s’effectue sans mot de passe, ce qui est voulu. La sécurisation et le filtrage des connexions se situe derrière le point d’accès, sous forme d’un routeur/pare-feu avec Squid et SquidGuard. Je peux donc créer un fichier ifcfg-wlp2s2 et l’éditer assez simplement comme ceci.

# /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-wlp2s2
DEVICE=wlp2s2
TYPE=Wireless
ONBOOT=yes
ESSID=BIBLIOTHEQUE
MODE=Managed
BOOTPROTO=dhcp

Quant à la carte filaire eth0, elle doit être désactivée, et je dois également expliciter le fait qu’elle ne soit pas gérée par NetworkManager. Je dois donc éditer ifcfg-eth0 en conséquence.

# /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-eth0
DEVICE=eth0
TYPE=Ethernet
ONBOOT=no
NM_CONTROLLED=no

À partir de là, la connexion au réseau s’effectue suffisamment tôt au démarrage pour que mes montages NFS s’effectuent sans histoires.

Ce contenu a été publié dans CentOS, Documentation Microlinux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à NFS et réseau sans fil sous CentOS 7

  1. Ping : NFS et réseau sans fil sous CentOS 7 - My Tiny Tools

  2. Ping : NFS et réseau sans fil sous CentOS 7 – SVNET Libre

  3. Yann dit :

    Le wiki de Arch à ce sujet peut t’intéresser également, avec les subtilités de systemd :
    https://wiki.archlinux.org/index.php/NFS#Mount_using_.2Fetc.2Ffstab_with_systemd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.