Migrer vers GNOME sous CentOS

GNOMECes dernières semaines, je me suis plus ou moins réconcilié avec le bureau GNOME, que je trouve plutôt bien ficelé et assez propre dans la version qui est livrée avec CentOS. Du coup, j’ai décidé de migrer petit à petit toutes mes installations existantes vers ce bureau. Les premières réactions des utilisateurs sont assez positives. Pour m’éviter de repartir de zéro pour chaque installation, j’ai élaboré une combine qui supprime uniquement la couche graphique du système sans toucher à tout le reste. La migration s’effectue donc “à chaud”, avec les données des utilisateurs en place.

Cet article décrit la migration depuis un bureau Xfce. Le même principe est également applicable de manière similaire pour les installations basées sur KDE.

Dans un premier temps, on va basculer en mode console.

# systemctl set-default multi-user.target
# systemctl isolate multi-user.target

Les groupes de paquets sont plus faciles à gérer en anglais.

# LANG=en_US.utf8 && export LANG

La principale astuce consiste à supprimer le paquet libX11-common ainsi que toutes les dépendances orphelines qui en résultent.

# yum autoremove libX11-common

Une particularité du gestionnaire de paquets yum, c’est qu’un groupe de paquets dont on supprime manuellement les composants est toujours marqué comme installé.

# yum group list hidden | less
...
Installed Groups:
  X Window System
  Xfce
Available Groups:
  Additional Development
  Anaconda Tools
  Backup Client
  Backup Server
  Base
...

Ici, il faut rectifier le tir à la main et marquer les groupes de paquets comme étant supprimés.

# yum group mark remove "Xfce"
# yum group mark remove "X Window System"

Je réinstalle explicitement le groupe de paquets Core pour me retrouver avec un système de base cohérent et récupérer une poignée de paquets essentiels.

# yum group install "Core"

À partir de là, je peux suivre la procédure d’installation du bureau GNOME décrite en détail dans cet article.

# yum install git
# git clone https://github.com/kikinovak/centos-7-desktop-gnome
# cd centos-7-desktop-gnome
# ./postinstall.sh

La prochaine étape consiste à remplacer les profils par défaut des utilisateurs par ceux que j’ai confectionnés pour GNOME. Étant donné que dans notre lycée local, j’ai une bonne centaine d’utilisateurs dans la salle info, je vais m’acquitter de cette tâche par un petit script.

#!/bin/bash

if [ ! -d /etc/skel/.config/dconf ]; then
  echo
  echo ":: Les profils par défaut ne sont pas installés."
  echo
  exit 1
fi

echo

for UTILISATEUR in $(ls /home); do
  echo ":: Mise à jour du profil de l'utilisateur $UTILISATEUR."
  rm -rf /home/$UTILISATEUR/.config/dconf
  cp -R /etc/skel/.config/dconf /home/$UTILISATEUR/.config/
  cp /etc/skel/.config/mimeapps.list /home/$UTILISATEUR/.config/
  cp /etc/skel/.gtkcdlabelrc /home/$UTILISATEUR/
  chown -R $UTILISATEUR:$UTILISATEUR /home/$UTILISATEUR/.config
  chown $UTILISATEUR:$UTILISATEUR /home/$UTILISATEUR/.gtkcdlabelrc
done

echo

exit 0

Il ne me reste plus qu’à tester mon nouvel environnement graphique.

# systemctl isolate graphical.target

Si tout se passe bien, je peux démarrer en mode graphique par défaut.

# systemctl set-default graphical.target

GNOME

Ce contenu a été publié dans CentOS, Documentation Microlinux, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Migrer vers GNOME sous CentOS

  1. Ping : Migrer vers GNOME sous CentOS – SVNET Libre

  2. Ping : Migrer vers GNOME sous CentOS - My Tiny Tools

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.