Configurer une imprimante HP PageWide Pro 477 sous CentOS

HPUn de mes clients, un lycée privé dans les Cévennes, a acquis une nouvelle imprimante professionnelle, une HP PageWide Pro 477 fournie par la société JustPrint, pour faire face aux besoins accrus en impression des enseignants. J’ai une préférence marquée pour les imprimantes de la marque HP, étant donné qu’elles sont toutes très bien gérées par HPLIP. Or, avec les modèles récents, il est parfois nécessaire d’utiliser une version plus récente de HPLIP que celle fournie par le distributeur. C’est le cas notamment pour la famille Red Hat Enterprise Linux et CentOS. L’installation d’une version plus récente de HPLIP n’est pas une opération triviale lorsqu’on utilise ces distributions. C’est la raison pour laquelle j’ai rédigé cette petite documentation.

HP PageWide Pro 477

Tous les postes clients de l’école – secrétariat, salle des profs, salle informatique – tournent sous CentOS 7 avec un bureau Xfce. La configuration par défaut est plutôt minimale et ne fournit pas de serveur d’impression, on va donc commencer par installer ce composant.

# yum group install "Print Server"

Activer et démarrer le serveur CUPS.

# systemctl enable cups
# systemctl start cups

Dans un premier temps, on va installer la version de HPLIP fournie par CentOS.

# yum install hplip-gui

L’intérêt de cette démarche, c’est de disposer de toutes les dépendances nécessaires au bon fonctionnement de HPLIP. Les mainteneurs du paquet récent fourni par HP n’ont pas renseigné correctement les dépendances du paquet.

La prochaine étape consiste à récupérer le paquet récent de HPLIP sur le site officiel. On note au passage que l’ancien site https://hplipopensource.com est redirigé vers cette nouvelle plateforme. Cette fois-ci, c’est clair qu’on ne s’adresse pas à Madame Michu.

Dans le menu principal du site, suivre les liens Install and Setup > Download et télécharger le paquet pour Red Hat Enterprise Linux 7. Choisir la version Full Package.

HPLIP

Ranger le paquet hplip-3.18.3_rhel-7.0.x86_64.rpm dans un endroit approprié, par exemple /root/hplip.

Comme il faut s’y attendre, une première tentative d’installation du paquet se solde par un échec.

# yum localinstall hplip-3.18.3_rhel-7.0.x86_64.rpm

En effet, le gestionnaire de paquets affiche une série de conflits avec les paquets HPLIP existants du système. Ici, je procède par itération, en supprimant à chaque fois le paquet incriminé, et je relance yum localinstall. Voici au final la liste des paquets qui posent problème.

  • hplip-gui
  • libsane-hpaio
  • hplip
  • hpijs
  • hplip-libs
  • hplip-common

Une fois que je les ai tous supprimés, je peux installer mon paquet hplip en provenance de chez HP.

# yum localinstall hplip-3.18.3_rhel-7.0.x86_64.rpm

Je note au passage que ce paquet hplip fournit hplipfull.

# rpm -qa | grep hplip
hplipfull-3.18.3-0.x86_64

Pour éviter les conflits et faire les choses proprement, j’édite /etc/yum.conf pour blacklister les paquets officiels.

# /etc/yum.conf
...
exclude=hplip* hpijs libsane-hpaio

Je lance l’assistant graphique de configuration des imprimantes HP depuis le menu Applications et je clique sur Setup Device.

HPLIP

Les deux imprimantes de l’école sont des imprimantes réseau.

HPLIP

Je sélectionne l’imprimante que je souhaite configurer.

HPLIP

Je renseigne la description et l’emplacement de l’imprimante et j’active l’envoi de la page de test.

HPLIP

HPLIP me demande de fournir le mot de passe root.

HPLIP

À ce stade, je vérifie si ma page de test s’est imprimée correctement. Une fois que tout est bon, je définis mon imprimante comme imprimante par défaut.

HPLIP

Pour finir, je lance Simple Scan pour vérifier le bon fonctionnement du scanner de l’imprimante.

HPLIP

 

 

Ce contenu a été publié dans CentOS, Documentation Microlinux, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *