Installer Dropbox sous CentOS 7

Dropbox LogoJe viens d’installer un poste de travail CentOS 7 avec KDE sur la station de travail d’un ami. Il utilise le service de stockage en réseau Dropbox. Voici la procédure d’installation pour le client correspondant.

La page de téléchargement sur le site de Dropbox offre une série de liens vers des paquets binaires pour Ubuntu et Fedora.

J’opte pour le paquet Fedora (.rpm) 64-bit en croisant les doigts qu’il veuile bien fonctionner sur CentOS. Je crée un répertoire local /root/dropbox et je range le fichier téléchargé dans ce répertoire.

Comme on peut le deviner, le paquet requiert une poignée de bibliothèques GNOME.

# rpm -ivh --test nautilus-dropbox-2015.10.28-1.fedora.x86_64.rpm 
attention : nautilus-dropbox-2015.10.28-1.fedora.x86_64.rpm: 
Entête V3 RSA/SHA1 Signature, clé ID 5044912e: NOKEY
erreur : Dépendances requises:
         libgnome >= %{gnome_version} est nécessaire 
         libnautilus-extension.so.1()(64bit) est nécessaire 
         nautilus-extensions >= 2.16.0 est nécessaire 

J’installe ces dépendances, qui récupèrent à leur tour une poignée de paquets.

# yum install libgnome nautilus-extensions

Je relance le test précédent.

# rpm -ivh --test nautilus-dropbox-2015.10.28-1.fedora.x86_64.rpm 
attention : nautilus-dropbox-2015.10.28-1.fedora.x86_64.rpm: 
Entête V3 RSA/SHA1 Signature, clé ID 5044912e: NOKEY
Préparation...            ################################# [100%]

Il ne me reste plus qu’à installer le paquet pour de bon.

# yum localinstall nautilus-dropbox-2015.10.28-1.fedora.x86_64.rpm

Après l’installation du paquet, je dispose d’une nouvelle entrée Applications > Internet > Dropbox. Un clic sur cette entrée déclenche le téléchargement de Dropbox.

Dropbox

Ensuite, Dropbox lance le navigateur Firefox, qui me somme de fournir mon identifiant et mon mot de passe pour l’application.

Dropbox

Un répertoire ~/Dropbox est créé, et la synchronisation initiale s’effectue. L’intégration avec le navigateur de fichiers Dolphin n’est pas aussi complète qu’avec Nautilus, mais la synchronisation de fichiers fonctionne correctement.

Dropbox

Enfin, Dropbox se montre fidèle à son caractère intrusif et configure automatiquement un dépôt de paquets [Dropbox] par le biais du fichier /etc/yum.repos.d/dropbox.repo. Vu que nous utilisons CentOS et non pas Fedora, nous allons simplement supprimer ce fichier.

# rm /etc/yum.repos.d/dropbox.repo
Ce contenu a été publié dans CentOS, Documentation Microlinux, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *