Intégrer le moniteur système Conky à GNOME

ConkyConky est un moniteur système hautement configurable qui permet d’afficher une série d’informations sur le système en fond d’écran, ce qui permet de garder l’oeil sur la charge des processeurs, l’utilisation de la mémoire, des interfaces réseau et des disques durs, le détail des processus et beaucoup d’autres informations encore.

Conky doit être lancé explicitement au démarrage du bureau. Dans l’environnement de bureau GNOME, c’est l’outil de personnalisation GNOME Tweak Tool qui permet de faire ceci, dans l’onglet Applications au démarrage. Malheureusement, on ne peut y ajouter que des applications qui disposent déjà d’une entrée dans le menu Applications. L’interface n’offre pas la possibilité de spécifier manuellement le chemin vers l’application à démarrer.

Pour contourner cette limitation, il suffit de créer manuellement une entrée correspondante dans le répertoire ~/.config/autostart. Sur mon ordinateur portable, j’ai créé un fichier ~/.config/autostart/conky.desktop qui ressemble à ceci.

[Desktop Entry]
Name=Conky
Comment=Moniteur système
Exec=conky &
Terminal=false
Type=Application
Icon=gnome-monitor
Categories=System;
StartupNotify=false

À partir de là, Conky dispose de sa propre entrée dans la liste des applications qu’il faut lancer automatiquement au démarrage du bureau.

Conky

Ce contenu a été publié dans CentOS, Documentation Microlinux, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Intégrer le moniteur système Conky à GNOME

  1. mmu_man dit :

    Pour info, il est possible de mettre des .desktop dans ~/.local/share/applications/
    (l’outil xdg-desktop-menu permet de le faire automatiquement)
    Ensuite ils sont disponibles depuis le menu et pour être ajoutés dans gnome-tweak-tool.

  2. sogal dit :

    Bonjour,
    Je lis avec intérêt tes billets autour des configurations pour CentOS.
    Est-ce un système que tu conseillerais à des personnes peu compétentes en informatique et ayant des besoins simples (bureautiques, navigation web, courriel, streaming de séries sur le web, besoins médias classiques : vidéos et audio tous formats et codecs) ?
    Comment jugerais-tu le niveau de fiabilité de Gnome Shell sous CentOS 7 dans ce cadre d’utilisation ?
    Merci.

    • kikinovak dit :

      Je viens d’installer CentOS 7 + GNOME “aux petits oignons” sur une vingtaine de postes dans un lycée privé du coin. La session “GNOME classic” est sans doute plus abordable à des débutants. En règle générale, il suffit d’expliquer quelques opérations de base comme ouvrir et fermer une session, basculer entre les fenêtres, etc. Après, les gens n’y pensent plus.

      J’installe des postes de travail Linux depuis 2002 environ, et mes configurations personnalisées sont le fruit de toutes les notes que j’ai pu prendre.

      Pour la “difficulté” de Linux, j’ai même rédigé un article :

      https://www.microlinux.fr/linux-difficile/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.