Découvrir FreeNAS : configuration initiale

ConfigurationDans ce deuxième article sur FreeNAS, nous allons aborder pas à pas la configuration initiale de notre système nouvellement installé. Nous allons franciser l’interface d’administration, configurer la disposition du clavier de la console, définir une adresse IP statique pour le serveur ainsi qu’une passerelle et un ou plusieurs serveurs DNS et peaufiner quelques menus réglages comme le fuseau horaire.

Franciser l’interface

Dans la configuration par défaut, l’interface d’administration de FreeNAS s’affiche en anglais. Ouvrez le menu déroulant System > General > Language, sélectionnez French et n’oubliez pas de cliquer sur Save pour prendre en compte les modifications.

Le changement de langue nécessite une reconnexion à l’interface. Cliquez sur Log Out dans le panneau latéral, puis optez pour Se connecter à nouveau.

La traduction n’est pas 100 % complète. Pour en savoir plus sur l’état de la traduction, on peut jeter un oeil sur cette page.

Configurer le clavier de la console

Le clavier de la console utilise une disposition QWERTY américaine. Nous pouvons changer ceci dans Système > Général > Disposition du clavier pour la console. Choisissez French ISO-8859-1 pour un clavier AZERTY français. En ce qui me concerne, j’opte pour un clavier Swiss-French ISO-8859-1. Là encore, n’oubliez pas de cliquer sur le bouton Enregistrer.

Le nouveau clavier sera utilisé au prochain redémarrage du serveur. Cliquez sur Redémarrer dans le panneau latéral. Au terme du redémarrage du serveur, le navigateur web affichera automatiquement l’invite de connexion à FreeNAS. Ce n’est donc pas la peine de rafraîchir la page manuellement.

Configurer le réseau

Pour l’instant notre serveur est en DHCP, et nous allons le reconfigurer avec une adresse IP statique. Nous pouvons utiliser l’interface graphique ou la console FreeNAS pour le faire. La console FreeNAS me semble un brin plus intuitive, et ce sera donc l’occasion de la regarder de plus près.

Console setup
-------------

1) Configure Network Interfaces
2) Configure Link Aggregation
3) Configure VLAN Interface
4) Configure Default Route
5) Configure Static Routes
6) Configure DNS
7) Reset Root Password
8) Reset to factory defaults
9) Shell
10) System Update (requires networking)
11) Create volume backup
12) Restore volume from a backup
13) Reboot
14) Shutdown

You may try the following URLs to access the web user interface:

http://192.168.2.251

Enter an option from 1-14:

L’option 9 permet de quitter la console et bascule vers l’invite de commande du système FreeBSD qui tourne sous le capot. J’en profite pour afficher quelques infos comme le nom et l’adresse IP de l’interface réseau, l’IP de la passerelle et du serveur DNS primaire.

[root@freenas] ~# ifconfig
em0: flags=8843<UP,BROADCAST,RUNNING,SIMPLEX,MULTICAST> ...
     options=9b<RXCSUM,TXCSUM,VLAN_MTU,VLAN_HWTAGGING,VLAN_HWCSUM>
     ether 08:00:27:00:00:01
     inet 192.168.2.251 netmask 0xffffff00 broadcast 192.168.2.255 
...
[root@freenas] ~# netstat -rn
Routing tables
Internet:
Destination        Gateway            Flags      Netif Expire
default            192.168.2.1        UGS         em0
127.0.0.1          link#2             UH          lo0
...
[root@freenas] ~# cat /etc/resolv.conf
# Generated by resolvconf
search local microlinux.lan
nameserver 192.168.2.1

À présent, je rebascule dans la console FreeNAS.

[root@freenas] ~# /etc/netcli

Console setup
-------------

1) Configure Network Interfaces
2) Configure Link Aggregation
3) Configure VLAN Interface
4) Configure Default Route
5) Configure Static Routes
6) Configure DNS
...

Dans un premier temps, je configure l’adresse IP statique pour l’interface em0.

Enter an option from 1-14: 1
1) em0
Select an interface (q to quit): 1
Reset network configuration? (y/n) n
Configure interface for DHCP? (y/n) n
Configure IPv4? (y/n) y
Interface name: [Entrée]
Several input formats are supported
Example 1 CIDR Notation:
    192.168.1.1/24
Example 2 IP and Netmask seperate:
    IP: 192.168.1.1
    Netmask: 255.255.255.0, /24 or 24
IPv4 Address: 192.168.2.251
IPv4 Netmask: 255.255.255.0
Saving interface configuration: Ok
Configure IPv6? (y/n) n
Restarting network: ok

L’option 4 (Configure Default Route) permet de définir la passerelle.

Enter an option from 1-14: 4   
Configure IPv4 Default Route? (y/n) y
IPv4 Default Route: 192.168.2.1
Saving IPv4 gateway: Ok
Configure IPv6 Default Route? (y/n) n
Restarting routing: ok

Enfin, l’option 6 (Configure DNS) permet de saisir un ou plusieurs serveurs DNS. Pour terminer la saisie des serveurs DNS, il suffit de confirmer par [Entrée] sur une ligne vide.

Enter an option from 1-14: 6
DNS Domain [local]: microlinux.lan
Enter nameserver IPs, an empty value ends input
DNS Nameserver 1: 192.168.2.1
DNS Nameserver 2: [Entrée]
Saving DNS configuration: ok
Reloading network config: ok

À présent on peut rebasculer dans l’interface graphique et constater que les valeurs saisies se répercutent. Il faudra éventuellement recharger la page.

FreeNAS Configuration Réseau

Pour afficher le détail de la configuration de l’interface réseau, on peut ouvrir Réseau > Interfaces, mettre en surbrillance la ligne de l’interface (em0 dans notre cas) et cliquer sur le bouton Éditer.

Notez que nous aurions très bien effectuer la configuration réseau en mode graphique. Dans ce cas de figure, différents chemins mènent à Saint-Bauzille-de-Putois.

Maintenant que l’adresse IP fixe est configurée, nous pouvons renseigner le champ Système > Général > WebGUI IPv4. En passant, on en profitera pour indiquer le fuseau horaire correct Europe/Paris. Pour finir, cliquer sur Enregistrer en bas de la page.

Configuration FreeNAS

Lire la suite

 

Ce contenu a été publié dans Documentation Microlinux, FreeNAS, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *